Non classé

#Le premier jour de Marc LEVY

Et bien voilà ! La première chronique sur le blog est postée.

Quel livre ? 

le-premier-jour-165907_L« Le premier jour » de Marc LEVY

512 pages

Édition POCKET

Que quoi parle t-il ?

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde. Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre.

Je vous en dis un petit peu plus

Keira, archéologue dans la vallée de l’Omo en Éthiopie, ce voit offrir un collier étrange par un petit garçon qu’elle a prénommé Harry. Obligée de rentrer à Paris parce qu’une tempête à dévaster son centre de fouille, elle rencontre Ivory, un vieux professeur à la retraire dans le musée ou travaille sa sœur, qui est bien intrigué par le collier qu’elle porte autour du coup. Il y a aussi Adrian, astrophysicien londonien qui après avoir fait un malaise sur le plateau d’Atacama au Chili, où il étudiait le ciel, est obligé de rentrer en Angleterre. Par un concours de circonstance, leur chemin se retrouve à Londres.Il se trouve que Keira & Adrian ne sont pas étrangers l’un à l’autre et c’est là que la grande aventure doit commencer.

Tout commence donc par un collier, qu’il est impossible de dater, impossible de déterminer dans quelles matières il est fait, ni même sa fonction. On apprend plus tard que ce collier n’est pas seul et qu’il est le point de commencement à la révolution du savoir de l’origine de notre monde. Keira & Adrian vont alors devoir apprendre ce que ce collier signifie exactement et quel mystère referme t-il. Filant tantôt en Ethiopie, tantôt en Chine ou encore à Paris, Londres et même en Grèce. Adrian & Keira vont vivre un périple épuisant et semer d’embûches.

La trame de l’histoire est très bien menée même si elle est très rocambolesque aussi. Tout est intriguant, on sait que l’on va quelque part mais, on ce sait pas où exactement. On sait aussi que l’on cherche des réponses, mais on ne sait pas lesquelles. J’avoue avoir eu du mal à accrocher au début (plus de 20 jours pour le terminer, cela reste un record chez moi). Faut dire que l’histoire met beaucoup de temps à se mettre en place, tout simplement parce que Keira ne se préoccupe pas du tout de savoir d’où vient son pendentif avant qu’Ivory fasse naître en elle le besoin et l’envie de savoir. J’ai adoré la quête à suivre, les voyages à travers le monde. L’imaginaire est tout de même de sortie puisque mise a pars Londres et Paris, aucun autre endroit n’est décrit avec précisions. La soif de connaissance nous attrape vite et même si tout cela reste peu probable, je me suis prise rapidement au jeu d’imaginer pouvoir répondre aux questions posées pendant le déroulement de l’histoire. Et si tout cela était réel, moi aussi j’aurais aimé savoir coûte que coûte la vérité.

Les personnages sont attachants, autant les principaux, que les personnages secondaires. Walter est un sacré personnage d’ailleurs. L’humour est mis à l’honneur à chacun de ces passages. Il en est de même pour la mère d’Adrian, j’ai adorée les moment en Grèce où elle apparaissait. Concernant Ivory, j’ai eu du mal à le cerner. Il est tantôt gentil, tantôt manipulateur. Il cache beaucoup de choses et malgré tout c’est un personnage très intéressant. Keira est assez effrontée. Elle cache également beaucoup ces sentiments, elle devient même agaçante par moment mais, elle reste passionnée et c’est un trait de son caractère que j’ai apprécié. Adrian est intelligent, drôle, pleins de ressources mais maladroit. Je pense que c’est le meilleur mot pour le qualifier : maladroit. Par contre, le personnage d’Harry.. J’ai été assez déçue de ne pas le retrouver par la suite de l’histoire. Il apparaît comme il disparaît, sans raison apparente. On a vraiment l’impression qu’il a été là juste pour donner le pendentif à Keira et rien d’autre. A la place de créer un personnage, M.Levy aurait pu faire trouver le collier par Keira lors d’une de ces fouilles, cela aurait été peut être plus cohérent.

L’histoire d’amour en fond de trame.Pourquoi tout est toujours si compliqué avec les histoires d’amour ? J’ai moyennement apprécié le personnage de Keira sur le côté sentimental. A coup de « je t’aime, moi non plus ». Par contre, le faite que le couple ai un petit côté lié au destin était vraiment appréciable.

Le coup de l’organisation internationale cachée dans l’ombre. Un coup elle veut nuire à nos deux aventuriers, un coup elle lui vint en aide. Trahison et avis divergent. Cela faisait un peu trop scénario irréel et j’ai eu du mal à l’intégrer à l’histoire.

En conclusion

Ce premier tome met vraiment bien les choses en place. Il est question d’archéologie, de recherche du premier homme préhistorique arrivé sur Terre, d’astronomie, d’aventure et d’une bonne dose de questionnement. J’ai passé un bon moment lecture mais J’ai trouvé quelques défauts au livre, parce que oui tout n’est pas parfait. les toutes dernières pages m’ont tout de même intriguées. Et si ce n’était pas ce que j’avais imaginé ? La fin donne bien entendu envie d’enchaîner avec le second tome de ce diptyque : « La première nuit ».

Publicités

2 thoughts on “#Le premier jour de Marc LEVY”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s