Non classé

► Août Lecture ◄

Amis blogueurs, voici un nouveau bilan !  

(A défaut des chroniques que j’ai du mal à écrire en temps et en heure, je vous partage les bilans mensuels)

6 livres lus  ce mois-ci !

Encore une fois, le retard sera présent pour ce bilan. En plein hiver, se souvenir de certaines lectures de cet été permets de me réchauffer un petit peu !

J’ai commencé le mois d’Août avec une lecture totalement trouvée par hasard. Il s’agit de « L’instant précis où les destins s’entremêlent » d’Angélique BARBERAT. C’est le premier que je lis de cette auteure et j’ai été conquise. Ce livre est poignant, de par son thème principal abordé mais, aussi par la plume de l’auteur. C’est une romance contemporaine qui retrace l’histoire d’une rencontre improbable qui va bouleverser des vies. Pour essayer de vous en dire un petit peu plus, il y a Kyle . A 5 ans il découvre sa mère morte sous les coups de son père. Pour survivre, il se jette a corps perdu dans la musique que sa mère aimait tant. Il devient Rock star 20 ans plus tard mais, est inapte au bonheur. Coryn elle, est mariée depuis ses 17 ans à Jack qui est fou amoureux mais, violent et jaloux. Ces deux êtres que tout semble séparer vont se rencontrer et voir leurs destins basculés. L’écriture est fluide et poignante. Les chapitres sont assez courts et percutant. C’est émouvant, remplie d’amour et de vie. J’ai passé 3 jours instances de lecture et j’en garde quelques petites séquelles. Un gros coup de coeur pour cette première lecture

« Le parfum de ces livres que nous avons aimés » de Will SCHWALBE (Chronique publiée). Une autre lecture issu du hasard. Le virus de la lecture est parfois aussi fort qu’un cancer. Je ne m’attendais pas du tout à cette forme, ni à la tournure que prend le récit mais, j’ai été emplit d’émotions, de frissons, de sentiments forts pour ce livre. Déclaration d’amour à la littérature mais, aussi à une mère. Ici, W.Schwalbe nous offre une part de sa vie avec pudeur et un amour infinie pour sa mère qui était une femme extraordinaire et pour ces livres qui permettent de lier, sauvés, embellirent des vies. Un deuxième coup de coeur

« Onze minutes » de Paulo COELHO (Chronique publiée) troisième lecture de l’été et ce livre aura été une belle surprise. Cette histoire est celle de Maria, une jeune Brésilienne un peu naïve et rêveuse, qui se voit proposer un job de danseuse dans un grand cabaret de Genève mais, qui finit par se prostitué. Il y a tout un chemin initiatique propre à l’auteur, un apprentissage de la vie mais également de soi-même, de la sensualité, la sexualité et celui de l’amour que le personnage recherche corps et âme. Certains passages son certes un peu cru mais, ce roman se différencie des précédents. Il est agréable à lire, on se laisse porter par l’aventure de Maria. Nous avons une femme perdue, qui ne comprend pas le sens, ni comment fonctionne l’amour. Une femme qui se cherche et qui cherche un sens à sa vie.

« Fahrenheit 451 » de Ray BRADBURY. Je pense sincèrement que je n’ai plus besoin de présenter ce classique mais, pour celles et ceux qui comme moi n’en avait pas la moindre idée voici un petit résumé. Montag est un pompier du futur d’un genre particulier : il brûle les livres. Jusqu’au jour où il se met à en lire, refuse le bonheur obligatoire et rêve d’un monde perdu où la littérature et l’imaginaire ne seraient pas bannis. Devenant du coup un dangereux criminel… L’histoire en elle-même est vraiment bonne, prenante, poignante et en proie au questionnement. J’ai adoré l’univers mais j’avoue que j’ai été loin du coup de coeur. Je suis restée quelque peu sur ma faim. J’attendais autre chose comme développement mais c’était tout de même une lecture intéressante et fascinante.

« Avant toi » de Jojo Moyes (Chronique publiée), un peu de romance pardi ! J’ai été conquise bien évidemment comme nombres d’entre vous je pense. J’ai versé ma petite larme, j’ai eu le coeur serré mais, j’ai ri aussi. J’ai aimé profondément Lou & Will qui m’ont beaucoup touché. Cette histoire d’amour m’a bouleversé. Poignante, criant l’amour et le goût de vivre haut et fort. Je ne suis pas ressortie indemne de cette lecture

Pour finir ce mois lecture, on va parler de « Tout ce que je désire » d’Anne PAVIGNANO (Chronique publiée). Fabio, jeune italien handicapé au niveau de sa jambe tombe amoureux et vit sa première histoire d’amour. Plus rien existe, ni les cours, ni ses parents, ni le déambulateur, encore moins la vie elle-même sauf Michaela. Ils sont prêts a tout pour rester ensemble. Personne ne pourra se mettre en travers sinon ils partiront. C’est une lecture jeunesse. Douce et assez simple. La plume de l’auteur est agréable, se lit toute seule, sans encombres. Malgré l’ambiance sympathique j’ai eu du mal à m’attacher, tant aux personnages, qu’à l’histoire elle-même. Le roman est très court, on passe un bon moment mais, sans plus. Je pense que j’oublierais assez vite que je l’ai lu.. Ce fut malheureusement une déception pour moi.

Bientôt le bilan de Septembre ! ♪

 

Publicités

2 thoughts on “► Août Lecture ◄”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s