Non classé

# Un homme à distance de Katherine PANCOL

kathrine-pancol

« Un homme à distance » de Katherine PANCOL

153 Pages

Éditions LE LIVRE DE POCHE

De quoi parle t-il ?

Kay Bartholdi est libraire à Fécamp, Jonathan Shields est un écrivain américain. Pour un guide touristique de la côte normande, il lui commande des livres par correspondance. Elle répond à cet inconnu qui semble partager les mêmes goûts qu’elle. Lettre après lettre, ils se découvrent une même passion pour la littérature. 

Je vous en dit un petit peu plus.

Un roman épistolaire et qui parle de livres ? Il ne m’en faut pas plus pour être irrésistiblement attirée ! Je l’avoue ce livre n’est pas parfait. J’y ai trouvé des petits « hic » qui m’ont fait fronçait les sourcils mais, c’est une lecture qui m’a séduite. Terriblement séduite.

Avant la découverte de la correspondance, l’introduction nous ai compté par la voisine et amie de Kay, Josepha. Celle-ci nous parle des lettres, de l’histoire qui en découle et de ce tourbillon d’amour qui se trouve à l’intérieur de tous ces mots. Le fait de ne pas commencer tout de suite par la correspondance n’a fait qu’attisé ma curiosité et elle incite aussi le lecteur à vouloir continuer la lecture, de la découvrir cette « histoire d’amour haut comme une cathédrale ».

J’ai tellement été prise par ces lettres, qu’elles m’ont chamboulée. Et pourtant, il y a seulement 153 pages !

La correspondance est rapide mais intense. Nous passons par toutes sortes d’émotions durant la lecture. C’est fort et tendre à la fois. Le rire est présent puis les larmes. L’attente insoutenable entre chaque lettre, ou l’envie de savoir se fait de plus en plus fort. Il y a aussi de la solitude, de la frustration, des blessures, des joies, des lourds passés. Puis un sourire, un haussement de sourcils, un choc et c’est la fin.

J’ai aimé la finesse de leurs écrits, de belles lettres d’un autre temps, leur amour des livres et de la littérature. On découvre à travers leur correspondance d’autres romans qui éveille les petits lecteurs et lectrices que nous sommes.

Petit bémol concernant les confidences de Kay et Jonathan, j’ai trouvé que tout arrivé très (trop) vite. Je ne pense pas que la confiance et l’envie de confier de tel secret puisse être transmis aussi facilement, même à travers des lettres, à un inconnu mais, d’un autre sens, la solitude appelle la solitude et le besoin de cracher son encre sur papier peut être plus fort.

Conclusion

Vous l’aurez donc compris j’ai beaucoup aimé « Un homme à distance ». Lu d’une traite avec une certaine soif et de curiosité. L’écriture est très fluide et nous emporte facilement. Le livre est court et c’est dommage, j’en aurais aimé d’avantage mais, cette histoire que propose Katherine PANCOL a su me séduire et donner envie de lire d’autres de ces ouvrages.

Publicités

2 thoughts on “# Un homme à distance de Katherine PANCOL”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s