Non classé

BIG GAME de Dan SMITH

vdfbfb.png

« BIG Game » de Dan SMITH

283 Pages

Éditions MICHEL LAFON

De quoi parle t-il ?

Comme tous les garçons de son village, et ce depuis des générations, Oskari est envoyé dans la forêt vivre le rite d’initiation qui fera de lui un homme à la veille de ses 13 ans. Sa mission : chasser un animal sauvage. Peu habile, Oskari est la risée des autres adolescents. Livré à lui-même en plein coeur de la forêt boréale, il s’apprête à rentrer bredouille, lorsqu’un avion explose sous ses yeux. Près du lieu de l’accident, il découvre une capsule de sauvetage où ne se trouve rien de moins que le président des Etats-Unis ! Oskari est alors investi d’une toute nouvelle mission : sauver l’homme le plus puissant au monde des terroristes qui le pourchassent. Une aventure hors du commun qui sera pour lui l’occasion de découvrir la véritable signification du mot « courage ».

Je vous en dit un petit peu plus.

« Big Game » est un roman jeunesse qui a atterri entre mes mains totalement par hasard. Je l’ai eu pour une bouchée de pain lors d’une vente privée, faut dire que sa couverture simple mais efficace, à noter qu’elle dégage tout de même une atmosphère très hivernale et très bien travaillée, attire tout de suite l’œil. Cherchant des livres pour remplir ma PAL du « Cold Winter Challenge », celui-là était parfait !

Pour l’histoire, on suit le petit Oskari, âgé de 13 ans, qui doit accomplir le rite d’initiation de son village qui fera de lui un homme. Sa mission : partir une nuit et un jour dans la forêt, seul et chasser un animal sauvage pour ensuite le ramener au village. Il faut dire que le jeune Oskari n’a pas vraiment l’instinct d’un chasseur et à du mal à évoluer dans sa mission. Seulement, en pleine épreuve un avion explose sous ses yeux. En se rendant sur le lieu de l’accident, il découvre une capsule de sauvetage avec à l’intérieur quelqu’un qui va changer le court de sa mission.

Je l’avoue, j’avais un peu peur de l’âge du héros. Peur de le trouver totalement immature et plus globalement de trouver l’histoire trop enfantine. J’avoue que je me suis trompée. Le roman est jeunesse certes mais, il a de très bons aspects autant pour les adolescents que les jeunes adultes.

La plume de l’auteur est très fluide en plus de nous immerger totalement dans l’histoire. Les paysages et les actions sont tous très bien décrits et donnent cette sensation de se voir dérouler le film sous nos yeux. C’est sans fioritures et direct. On va à l’essentiel tout en gardant le rythme rapide du récit.

Justement, le rythme est très rapide ce qu’il fait qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Beaucoup de rebondissements, d’actions et d’événements qui s’enchaînent. Je crois ne pas me tromper en disant qu’il est l’adaptation du film du même nom (ou c’est le livre qui a servi à l’adaptation cinématographique?) ce qui explique la vitesse du récit.

J’ai bien aimé les personnages dans l’ensemble, surtout la relation qu’entretiennent le Président et Oskari tout au long de leur aventure. J’ai aimé leurs dialogues, leurs actions, leurs doutes etc.

En dehors de ces points positifs, je dois reconnaître que certains événements sont très prévisibles ou tirés par les cheveux. J’ai trouvé l’intrigue autant banale qu’originale.

Conclusion

« Big Game » aura été une très bonne et distrayante lecture. Une plume fluide et agréable. Une immersion totale dans l’histoire malgré quelques bémols. Un roman jeunesse où quelques soit notre âge on vit une aventure prenante et fascinante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s